Site de l'association Bordeaux Métropole des Quartiers 2020

Assiettes en plastique dans les cantines : pour une sortie par le haut.

Assiettes en plastique dans les cantines : pour une sortie par le haut.

Conseil municipal après conseil municipal, conseil d’écoles après conseil d’écoles, réunions de parents d’élèves après réunions de parents, la question des assiettes en plastique dans les cantines scolaires de Bordeaux nous occupe. Les boucles mails circulent à l’envi, les pages Facebook enflent et la presse locale et nationale s’est emparée du sujet.

Lors du Conseil du 3 avril, Alain Juppé nous a remis l’argumentaire présenté à la presse quelques heures plus tôt.

Il reposait essentiellement sur des arguments d’apparence rationnelle (études, poids, bruit…).

Il était une réponse à la très forte mobilisation depuis des mois et au document très bien fait des fédérations FCPE et PEEP, réunies pour l’occasion.

Je mets ce dernier en pièce jointe à ce billet. Ce recto verso est documenté, pondéré et reflète une inquiétude réelle.

Je ne partage pas tout dans ce document de la FCPE et de la PEEP. J’ai parfois même des réticences sur le principe de précaution.

Mais, en tout cas, il révèle une nouvelle fois la fin du « scientisme  » et des arguments d’autorité. L’Occident ne croit plus au progrès scientifique naturel. Trop de scandales. Trop de détournements. Trop de non dits.

Dans ce domaine, les vérités d’hier ne sont pas celles d’aujourd’hui. Michèle Delaunay nous l’a montré avec la question du bisphénol.

Sur ce sujet, comme dans tant d’autres, il faut se mettre autour de la table. La démocratie participative ne doit pas se limiter aux aménagements de places, aux projets urbains…

Pour ces questions complexes, des outils existent: commission extra municipale, conférence du consensus….

Cela ne prendrait que quelques mois, et impliquerait naturellement un moratoire.

Il faut juste de la volonté politique, de l’humilité et accepter de revenir éventuellement en arrière.

Le sujet, les enjeux et la qualité des acteurs permettent cette sortie par le haut.

Vincent Feltesse

VINCENT FELTESSE

Conseiller Municipal d’opposition, Conseiller Métropolitain à Bordeaux Métropole, Élu au Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine

Diplômé d’HEC et titulaire d’un DEA d’Histoire, ce père de 3 enfants, marié, est d’abord journaliste avant d’intégrer l’IEP Bordeaux en tant qu’enseignant. Il débute la politique en 1994 au sein du Cabinet de Philippe Madrelle sur les affaires sociales, puis il est en 1998 le directeur de cabinet d'Alain Rousset. Il poursuit ensuite en tant que Premier maire de gauche de Blanquefort de 2001 à 2012, directeur de la campagne numérique du candidat François Hollande en 2012, député de la 2ème circonscription de la Gironde de 2012 à 2014, et surtout président de LA CUB de 2007 à 2014. Vincent devient après cela Conseiller du Président de la République François Hollande, en charge des relations avec les élus, des études d’opinion et des argumentaires politiques. Il est actuellement Conseiller à la Cour des Comptes, en complément de ses différents mandats locaux.

> Voir la biographie

C’EST QUOI BMQ 2020 ?

L'association réunit des habitants de Bordeaux Métropole qui œuvrent à créer une dynamique locale, collective et partagée, autour des notions de progrès social, environnemental & économique en vue des Municipales de 2020 ... et bien au-delà.

LE TWEET DE VINCENT

Face à la terreur et à la folie Face à la peur et au repli La Culture Constellations Habiter le monde. Vendredi... https://t.co/CzoMNPaKgu

Top