Site de l'association Bordeaux Métropole des Quartiers 2020 et de Vincent Feltesse

Mon bilan de la première année de Bordeaux à 02h04 de Paris par la LGV

Mon bilan de la première année de Bordeaux à 02h04 de Paris par la LGV

Plusieurs journaux reviennent sur l’impact de l’arrivée de la LGV (voir les liens en fin de post).

Voici les quelques réflexions que j’en tire. Elles sont au nombre de 4.

1) LGV et trafic aérien se cumulent.
Tout le monde se posait deux questions. Les estimations en terme de trafic LGV étaient elles trop optimistes ? L’Aéroport allait il suivre. Des les deux cas, les réponses ont été positives. La fréquentation de la LGV a dépassé les hypothèses les plus optimistes. Et l’aéroport ne s’est pas écroulé. Au contraire, il est même à l’étroit dans ses locaux actuels.

2) Nous avions anticipé cet impact positif mais pas forcément mesuré l’accélération de tout.

Création de l’OIN, lancement de nouveaux franchissements, constriction de logements… Les choses avaient plutôt été bien anticipés. A un bémol près. Tout est plus intense que ce que nous pensions. Implantation des entreprises qui correspond à un travail patient, mené par les uns et les autres depuis une décennie. Augmentation des prix de l’immobilier. Afflux de population. Saturation des transports collectifs et embouteillage.

3) Il nous fait donc répondre dans les années qui viennent répondre à ce phénomène de surchauffe et réussir ce nouvel assemblage bordelais. Il faudra donc agir sur la mobilité, le logement, les nouvelles demandes des populations…

4) Mais au-delà de cela, il nous faut inventer un nouvel horizon. Le tramway et la rénovation des espaces publics ont tiré Bordeaux vers le haut pendant plus de 10 ans. Le classement au patrimoine mondial de l’UNESCO en a été le couronnement. L’arrivé de la LGV et la métropolisation ont permis une nouvelle décennie postive. La présence de Bordeaux et de sa métropole sur de nombreux podiums (tourisme, qualité de vie, …) marque cette nouvelle réussite. Il nous faut maintenant nous projeter dans la suite. Rendez vous dans quelques mois pour mes propositions et celle de Bordeaux Métropole des Quartiers.

Et comme toujours les liens:

https://objectifaquitaine.latribune.fr/…/lgv-bordeaux-paris…

https://www.sudouest.fr/…/un-an-de-la-lgv-un-succes-a-nuanc…

http://www.lefigaro.fr/…/01016-20180702ARTFIG00230-bordeaux…

Vincent Feltesse

VINCENT FELTESSE

Conseiller Municipal d’opposition, Conseiller Métropolitain à Bordeaux Métropole, Élu au Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine

Diplômé d’HEC et titulaire d’un DEA d’Histoire, ce père de 3 enfants, marié, est d’abord journaliste avant d’intégrer l’IEP Bordeaux en tant qu’enseignant. Il débute la politique en 1994 au sein du Cabinet de Philippe Madrelle sur les affaires sociales, puis il est en 1998 le directeur de cabinet d'Alain Rousset. Il poursuit ensuite en tant que Premier maire de gauche de Blanquefort de 2001 à 2012, directeur de la campagne numérique du candidat François Hollande en 2012, député de la 2ème circonscription de la Gironde de 2012 à 2014, et surtout président de LA CUB de 2007 à 2014. Vincent devient après cela Conseiller du Président de la République François Hollande, en charge des relations avec les élus, des études d’opinion et des argumentaires politiques. Il est actuellement Conseiller à la Cour des Comptes, en complément de ses différents mandats locaux.

> Voir la biographie

C’EST QUOI BMQ 2020 ?

L'association réunit des habitants de Bordeaux Métropole qui œuvrent à créer une dynamique locale, collective et partagée, autour des notions de progrès social, environnemental & économique en vue des Municipales de 2020 ... et bien au-delà.

LE TWEET DE VINCENT

RT @CfdtBerger: Nous avons mis en avant 8 mesures du #PacteDuPouvoirDeVivre, 8 mesures qu’il est encore possible de concrétiser ! A conditi…

Top