Site de l'association Bordeaux Métropole des Quartiers 2020 et de Vincent Feltesse

La CFDT, 1er syndicat de France et mes réactions à l’allocution du président de la République

La CFDT, 1er syndicat de France et mes réactions à l’allocution du président de la République

Même si les chiffres sont encore provisoires, la CFDT est devenue le 1er syndicat de France, public et privé confondu.

Ceci est tout sauf anecdotique. Pour moi, les corps intermédiaires sont indispensables, singulièrement en ce moment, même s’ils ont besoin d’évoluer.

Surtout, la CFDT a un positionnement qui me convient parfaitement : progressiste, social et réformiste. Durant toute la période où j’ai été à l’Elysée, j’avais été très favorablement impressionné par son positionnement et sa manière de faire. Une articulation entre la présence sur le terrain, le renouvellement, le collectif, les valeurs et les idées. C’est bien pour cela que je l’ai rejoint il y a quelques mois et que c’est mon barycentre politique.

Enfin, cette victoire est importante à un moment où tout le monde se radicalise, se durcit. Clairement, il existe une autre manière de faire.

C’est à l’aune de ce positionnement, que je souhaite revenir sur l’allocution d’hier soir. Beaucoup de choses ne m’ont pas convaincu : absence de mesures pour limiter les injustices sociales et fiscales, quasi aucune référence à l’urgence écologique et un surgissement du mot « immigration » qui fait froid dans le dos.

En même temps, il y a clairement un changement d’attitude, des mesures qui vont améliorer le quotidien de millions de français et une promesse de remise à plat de la manière de diriger, gouverner…

Et donc dans le contexte de tensions et de violences que connaît le pays, y compris à Bordeaux, il me semble irresponsable de claquer la porte. Je préfère saisir cette possibilité de dialogue, si ténue soit elle. Et je suis choqué par la décision du groupe socialiste à l’Assemblée national de mêler ses voix à celles de la France insoumise pour déposer une motion de censure. Singulièrement après les déclarations de J.L. Mélenchon, F. Ruffin et autres…

Vincent Feltesse

VINCENT FELTESSE

Conseiller Municipal d’opposition, Conseiller Métropolitain à Bordeaux Métropole, Élu au Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine

Diplômé d’HEC et titulaire d’un DEA d’Histoire, ce père de 3 enfants, marié, est d’abord journaliste avant d’intégrer l’IEP Bordeaux en tant qu’enseignant. Il débute la politique en 1994 au sein du Cabinet de Philippe Madrelle sur les affaires sociales, puis il est en 1998 le directeur de cabinet d'Alain Rousset. Il poursuit ensuite en tant que Premier maire de gauche de Blanquefort de 2001 à 2012, directeur de la campagne numérique du candidat François Hollande en 2012, député de la 2ème circonscription de la Gironde de 2012 à 2014, et surtout président de LA CUB de 2007 à 2014. Vincent devient après cela Conseiller du Président de la République François Hollande, en charge des relations avec les élus, des études d’opinion et des argumentaires politiques. Il est actuellement Conseiller à la Cour des Comptes, en complément de ses différents mandats locaux.

> Voir la biographie

C’EST QUOI BMQ 2020 ?

L'association réunit des habitants de Bordeaux Métropole qui œuvrent à créer une dynamique locale, collective et partagée, autour des notions de progrès social, environnemental & économique en vue des Municipales de 2020 ... et bien au-delà.

LE TWEET DE VINCENT

RT @CfdtBerger: Nous avons mis en avant 8 mesures du #PacteDuPouvoirDeVivre, 8 mesures qu’il est encore possible de concrétiser ! A conditi…

Top