Site de l'association Bordeaux Métropole des Quartiers 2020 et de Vincent Feltesse

Un Établissement public foncier sur la métropole. Enfin. Mais que de temps perdu ! Et donc d’argent.

Un Établissement public foncier sur la métropole. Enfin. Mais que de temps perdu ! Et donc d’argent.

C’est probablement une des principales annonces de la conférence de presse tenue par Alain Juppé hier. Il est désormais favorable et le dit publiquement à un Établissement public foncier sur la métropole.

Pourtant, les paramètres n’ont pas changé: une taxe additionnelle très faible pour les ménages, des garanties données aux maires, la possibilité d’ un pilotage spécifique pour la métropole bordelaise…

Non. Une seule chose a changé, la date de cette décision.

Depuis près de 10 ans, ce combat à été porté par Alain Rousset, plusieurs maires de l’agglomération dont Christine Bost et Jean Touzeau, le conseil général de la Gironde avec la mission de Marie Recalde… J’en avais personnellement fait un de mes chevaux de bataille comme président de la CUB.

Plusieurs missions ont été réalisées (Bersani, Scemama…), des séminaires organisées avec des élus de toute tendance confondue et de tout l’hexagone vantant les mérites et même des délibérations rédigées puis retirées faute de majorité.

Presque 10 années perdues. Des prix du foncier qui ont flambé durant cette décennie sur Bordeaux malgré nos efforts…

Bref. Une très bonne nouvelle mais bien tardive surtout quand on sait qu’un Établissement public foncier met du temps à faire sentir ses effets. Mais une seule certitude. Ils sont toujours bénéfiques.

Vincent Feltesse

VINCENT FELTESSE

Conseiller Municipal d’opposition, Conseiller Métropolitain à Bordeaux Métropole, Élu au Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine

Diplômé d’HEC et titulaire d’un DEA d’Histoire, ce père de 3 enfants, marié, est d’abord journaliste avant d’intégrer l’IEP Bordeaux en tant qu’enseignant. Il débute la politique en 1994 au sein du Cabinet de Philippe Madrelle sur les affaires sociales, puis il est en 1998 le directeur de cabinet d'Alain Rousset. Il poursuit ensuite en tant que Premier maire de gauche de Blanquefort de 2001 à 2012, directeur de la campagne numérique du candidat François Hollande en 2012, député de la 2ème circonscription de la Gironde de 2012 à 2014, et surtout président de LA CUB de 2007 à 2014. Vincent devient après cela Conseiller du Président de la République François Hollande, en charge des relations avec les élus, des études d’opinion et des argumentaires politiques. Il est actuellement Conseiller à la Cour des Comptes, en complément de ses différents mandats locaux.

> Voir la biographie

C’EST QUOI BMQ 2020 ?

L'association réunit des habitants de Bordeaux Métropole qui œuvrent à créer une dynamique locale, collective et partagée, autour des notions de progrès social, environnemental & économique en vue des Municipales de 2020 ... et bien au-delà.

LE TWEET DE VINCENT

RT @LasserreBenoit: Je présume que certains grands esprits vont tancer les jeunes qui manifestent pour #Amazonie et leur demander de plutôt…

Top