Le site officiel

J’ai vu « L’exposition qu’on ne veut pas voir ». Plus qu’émouvant.

J’ai vu « L’exposition qu’on ne veut pas voir ». Plus qu’émouvant.

Le CHRS des Capucins existe depuis 1995. Il va déménager dans quelques semaines à Ravezies.

Ce samedi 6 mai, la Halle des Douves accueillait une exposition faite par certains de ses résidents.

Elle est aussi simple que bouleversante. Raconter le petit périple jusqu’à Ares, son camping, sa soucoupe improbable, sa plage de quelques habitants du CHRS. D’abord quelques sketchs, et puis et surtout un film.

Vraiment magnifique. Juste 60 heures ailleurs. Pour certains, le séjour de la 1ere fois: 1er camping, 1er barbecue, 1ere pêche…

Ce film est en fait le projet de stage de 2 étudiants de l’Université Montaigne. Une immense réussite.

Je ne suis pas sûr que ce film soit en ligne ou visionnaire. Pour se consoler, ressentir et comprendre, il est toujours possible d’aller sur les pages du site du diaconat. Plusieurs portraits de ces « gueules de vie cassée », avec toujours de l’espoir et de l’humanité: http://diaconatbordeaux.fr/category/tranche-de-vie/

http://diaconatbordeaux.fr/de-lart-ou-de-linsertion/

Vincent Feltesse

À PROPOS

Conseiller du président de la République, en charge des relations avec les élus, des études d’opinion et des argumentaires politiques.

Âgé de 49 ans, marié, père de 3 enfants, il est originaire de la région parisienne. Diplômé d’HEC et titulaire d’un DEA d’Histoire sur l’extrême droite, Vincent Feltesse est d’abord enseignant et chercheur. Il arrive en Gironde à l’été 1994 pour travailler au Cabinet de Philippe Madrelle sur les affaires sociales, puis devient en 1998 le 1er directeur de cabinet d' Alain Rousset.

> Voir la biographie

LE SITE VINCENT FELTESSE

Bienvenue sur mon blog personnel, retrouvez mes actualités, mes réflexions et suivez moi sur Twitter et Facebook.

DERNIERS TWEETS

Manchester. La nausée me revient. Comme pour le Bataclan, des jeunes, des enfants... Comme en Syrie dont on en... https://t.co/KzcuRRKM44

Top