Site de l'association Bordeaux Métropole des Quartiers 2020 et de Vincent Feltesse

Le gâchis… Aimé Césaire/ Mémoire de l’esclavage/ Karfa Diallo/Bordeaux

Le gâchis… Aimé Césaire/ Mémoire de l’esclavage/ Karfa Diallo/Bordeaux

Aujourd’hui, nous fêtons le dixième anniversaire de la mort d’Aimé Césaire. Ce même jour, comme dans une mauvaise farce, nous apprenons que Karfa Diallo ne pourra plus siéger dans la Commission Mémoires de l’esclavage de la mairie de Bordeaux. C’est pourtant par Aimé Césaire que Karfa Diallo a pris conscience de cette mémoire de la traite négrière (cf. son portrait dans La Croix).

Ce sujet, dans notre ville est aussi complexe que douloureux. Dans le réveil de nos consciences et dans la révélation de cette histoire, Karfa Diallo a joué un rôle majeur. D’abord de manière turbulente, dérangeante, puis constructive et toujours plus pertinente. Ce combat Karfa Diallo le mène depuis plus de 20 ans. Il jouit d’une reconnaissance locale, nationale et même internationale. Les manifestations qu’il impulse rassemble de plus en plus de monde. Je l’ai relaté ici plusieurs fois. Les circuits qu’il fait chaque mois avec l’office du tourisme rencontre eux aussi un succès croissant.

Alors, c’est vrai que l’on est stupéfait et un peu atterré par la décision et la justification de la mairie de Bordeaux (http://www.sudouest.fr/…/bordeaux-le-torchon-brule-sur-la-m…)

Il est important de reprendre ce dossier de manière moins passionnée et plus active.

Il faut comme dans tous les travaux sur la mémoire mettre à la tête de la commission une personnalité et non un politique. C’est d’ailleurs ce qui avait été fait avec succès il y a quelques années avec la commission Tillinac instauré par Hugues Martin.

Il faut aussi mettre les acteurs locaux, Karfa Diallo en tête.

J’en reparlerai au prochain Conseil municipal.

https://www.la-croix.com/…/Karfa-Sira-Diallo-memoire-combat…

Vincent Feltesse

VINCENT FELTESSE

Conseiller Municipal d’opposition, Conseiller Métropolitain à Bordeaux Métropole, Élu au Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine

Diplômé d’HEC et titulaire d’un DEA d’Histoire, ce père de 3 enfants, marié, est d’abord journaliste avant d’intégrer l’IEP Bordeaux en tant qu’enseignant. Il débute la politique en 1994 au sein du Cabinet de Philippe Madrelle sur les affaires sociales, puis il est en 1998 le directeur de cabinet d'Alain Rousset. Il poursuit ensuite en tant que Premier maire de gauche de Blanquefort de 2001 à 2012, directeur de la campagne numérique du candidat François Hollande en 2012, député de la 2ème circonscription de la Gironde de 2012 à 2014, et surtout président de LA CUB de 2007 à 2014. Vincent devient après cela Conseiller du Président de la République François Hollande, en charge des relations avec les élus, des études d’opinion et des argumentaires politiques. Il est actuellement Conseiller à la Cour des Comptes, en complément de ses différents mandats locaux.

> Voir la biographie

C’EST QUOI BMQ 2020 ?

L'association réunit des habitants de Bordeaux Métropole qui œuvrent à créer une dynamique locale, collective et partagée, autour des notions de progrès social, environnemental & économique en vue des Municipales de 2020 ... et bien au-delà.

LE TWEET DE VINCENT

RT @MattMANGIN: Pour toutes celles et ceux qui souhaitent un encadrement des #loyers #Bordeaux et suite au vote contre aujourd'hui en conse…

Top