Site de l'association Bordeaux Métropole des Quartiers 2020

Stationnement payant, pétitions, bon sens et propositions concrètes…

Stationnement payant, pétitions, bon sens et propositions concrètes…

La généralisation du stationnement payant ne cesse de faire parler à Bordeaux.

Les pétitions se multiplient. Elles ne sont pas coordonnées, mais en les cumulant, on n’est pas loin des 15 à 20.000 signatures (cf liste non exhaustive à la fin de ce post).

Et la tension continue à monter…

Ce qui est assez navrant dans cette affaire, c’est que personne ne remet en cause le principe du stationnement payant, mais propose des aménagements concrets.

L’association Cauderes résume parfaitement les pistes dans son numéro de décembre. J’ rajouterai aussi la TARIFICATION SOCIALE ou les cas particuliers comme les patients du Centre Bergonié (surtout qu’il y a plein de places de libres dans la journée, juste à proximité). C’est autour de celles-ci qu’il faut travailler et se remettre autour de la table. La base d’améliorations tangibles est là.

Cela fait un an que le stationnement payant a été mis en place dans notre quartier et étendu progressivement à l’ensemble de la ville et de la Métropole. Force est de constater qu’il ne fait pas l’unanimité, loin s’en faut ; et de nombreuses voix s’élèvent relayées par nos journaux pour contester les modalités de son application qui ne tiennent pas suffisamment compte des réalités du terrain et diffèrent suivant les communes créant ainsi une disparité entre les territoires.

Au-delà des avantages que le stationnement « résident » peut générer (réduction de la pollution, davantage de places libres, suppression de voitures ventouses….etc.), les riverains, commerçants, artisans, professions libérales (notamment de santé) et familles rencontrent de vraies difficultés dans leur vie quotidienne.

Nous sommes allés à leur rencontre dans notre quartier et avons recueilli de nombreuses doléances que nous pouvons ainsi résumer :

– les COMMERCANTS déplorent l’absence d’arrêt minute et de parking public de proximité pour leurs clients et employés ; la possibilité de se garer dans le parking du Mac Do ne répond pas à leurs besoins en termes d’horaires, de durée de stationnement gratuit et d’une signalisation peu visible pour leurs clients.
– les PROFESSIONNELS DE SANTE (infirmières, auxiliaires de vie, pédicures-podologues…) accumulent les amendes et impayés ; ils limitent voire suppriment leurs déplacements à domicile au préjudice des personnes les plus fragiles notamment les plus âgées.
– Les ARTISANS, JARDINIERS, AIDES MENAGERES…évoquent le surcoût occasionné de leurs services et les remarques des plus désobligeantes dont ils font l’objet quand ils se garent à Bègles ou Talence dont le stationnement est encore gratuit ; les riverains de ces communes voyant d’un très mauvais œil leurs rues « envahies » par les voitures des « Bordelais » !
– Enfin, les FAMILLES ne savent pas comment accueillir parents et amis motorisés venus leur rendre visite plusieurs heures voire plusieurs jours notamment pendant les fêtes en l’absence de parking public de proximité ; parfois contraintes d’avoir 2 véhicules, elles vont aussi envahir les rues adjacentes des communes voisines ou…se garer sur les trottoirs des boulevards ou de la route de Toulouse….au grand dam des piétons !

Quelques unes des pétitions.

https://www.change.org/p/alain-juppé-stationnement…/…/share…

https://www.change.org/p/alain-juppé-pour-des-solutions-alt…,

https://www.change.org/p/jean-louis-david-stationnement-à-b…,

https://www.change.org/p/pour-un-stationnement-payant-raiso…,

https://www.change.org/p/alain-juppé-maire-de-bordeaux-stat…

Vincent Feltesse

VINCENT FELTESSE

Conseiller Municipal d’opposition, Conseiller Métropolitain à Bordeaux Métropole, Élu au Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine

Diplômé d’HEC et titulaire d’un DEA d’Histoire, ce père de 3 enfants, marié, est d’abord journaliste avant d’intégrer l’IEP Bordeaux en tant qu’enseignant. Il débute la politique en 1994 au sein du Cabinet de Philippe Madrelle sur les affaires sociales, puis il est en 1998 le directeur de cabinet d'Alain Rousset. Il poursuit ensuite en tant que Premier maire de gauche de Blanquefort de 2001 à 2012, directeur de la campagne numérique du candidat François Hollande en 2012, député de la 2ème circonscription de la Gironde de 2012 à 2014, et surtout président de LA CUB de 2007 à 2014. Vincent devient après cela Conseiller du Président de la République François Hollande, en charge des relations avec les élus, des études d’opinion et des argumentaires politiques. Il est actuellement Conseiller à la Cour des Comptes, en complément de ses différents mandats locaux.

> Voir la biographie

C’EST QUOI BMQ 2020 ?

L'association réunit des habitants de Bordeaux Métropole qui œuvrent à créer une dynamique locale, collective et partagée, autour des notions de progrès social, environnemental & économique en vue des Municipales de 2020 ... et bien au-delà.

Top