Site de l'association Bordeaux Métropole des Quartiers 2020 et de Vincent Feltesse

Grand débat à Sadirac #Bordeauxetsaperipherie

Grand débat à Sadirac #Bordeauxetsaperipherie

Je l’avais indiqué il y a quelques jours en conférence de presse, l’articulation de la métropole bordelaise avec le reste de la Gironde fait partie des sujets majeurs de la décennies à venir. Avec bien sûr la transition écologique. Après avoir participé il y a quelques jours à la rencontre des maires de Nouvelle Aquitaine, j’ai profité ce matin de l’opportunité du grand débat.

Il y a avait dans la salle Cabales plus d’une soixantaine de personnes. La 1ere partie de la matinée a été constituée par la restitution de groupes de travail portant sur l’organisation de l’Etat. Un débat de très grande qualité même si comme d’habitude les personnes présentes ne représentaient pas l’ensemble de la population du secteur. Parmi les thèmes ayant émergé : la nécessité de faire évoluer le millefeuille administratif, une plus grande transparence de la part des élus, une plus forte proximité des services publics et une nouvelle fois la suppression des plateformes téléphoniques, un travail d’évaluation plus systématique de toutes les politiques publiques, des commissions et des multiples rapports.

Les propositions étaient assez radicales : sur le regroupement ou la suppression même des communes, la forte diminution du nombre de parlementaires, la disparition du CESE, l’obligation de suivi systématique des rapports de la Cour des comptes…

Il y avait chez plusieurs participants le sentiment que le monde bougeait radicalement et qu’il fallait donc revoir profondément les bases administratives.

En fin de de débat, le maire Daniel Coz et le député Pascal Lavergne (ancien maire de Monségur et suppléant de Christelle Dubos) sont aussi intervenus. Plus pour mettre en perspective que pour apporter des réponses.

Je me suis, quant à moi, contenté d’écouter avec avidité ce grand débat passionnant, même quand il fût question du trop grand appétit de la métropole ou de la Cour des comptes…

Vincent Feltesse

VINCENT FELTESSE

Conseiller Municipal d’opposition, Conseiller Métropolitain à Bordeaux Métropole, Élu au Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine

Diplômé d’HEC et titulaire d’un DEA d’Histoire, ce père de 3 enfants, marié, est d’abord journaliste avant d’intégrer l’IEP Bordeaux en tant qu’enseignant. Il débute la politique en 1994 au sein du Cabinet de Philippe Madrelle sur les affaires sociales, puis il est en 1998 le directeur de cabinet d'Alain Rousset. Il poursuit ensuite en tant que Premier maire de gauche de Blanquefort de 2001 à 2012, directeur de la campagne numérique du candidat François Hollande en 2012, député de la 2ème circonscription de la Gironde de 2012 à 2014, et surtout président de LA CUB de 2007 à 2014. Vincent devient après cela Conseiller du Président de la République François Hollande, en charge des relations avec les élus, des études d’opinion et des argumentaires politiques. Il est actuellement Conseiller à la Cour des Comptes, en complément de ses différents mandats locaux.

> Voir la biographie

C’EST QUOI BMQ 2020 ?

L'association réunit des habitants de Bordeaux Métropole qui œuvrent à créer une dynamique locale, collective et partagée, autour des notions de progrès social, environnemental & économique en vue des Municipales de 2020 ... et bien au-delà.

LE TWEET DE VINCENT

RT @CfdtBerger: Nous avons mis en avant 8 mesures du #PacteDuPouvoirDeVivre, 8 mesures qu’il est encore possible de concrétiser ! A conditi…

Top