Site de l'association Bordeaux Métropole des Quartiers 2020

Rebaptiser l’Ecole Nationale de la Magistrature du nom de Simone Veil ?

Rebaptiser l’Ecole Nationale de la Magistrature du nom de Simone Veil ?

Vincent Feltesse a écrit ce mercredi 5 juillet 2017 à Alain Juppé, Président de Bordeaux Métropole et maire de Bordeaux pour que ces deux institutions émettent un vœux pour adjoindre le nom de Simone Veil à l’Ecole Nationale de la Magistrature (ENM) de Bordeaux.

La disparition de Simone Veil, l’une des femmes les plus marquantes en France et dans le monde du 20ème siècle, a suscité une vive émotion, très largement partagée au sein de notre pays quelques soient les générations, les courants de pensée ou les appartenances politiques. Madame Simone Veil devint magistrate en 1956. Elle exerça pendant près de 20 ans, notamment dans l’administration pénitentiaire. Membre du syndicat de la magistrature, elle devint même en 1971 la première femme secrétaire générale du Conseil supérieure de la Magistrature.

 

Fondée en 1958 sous le nom de « Centre national d’études judiciaires », l’Ecole Nationale de la Magistrature se situe dans le centre-ville de Bordeaux et comprend les vestiges du Fort du Ha. Cette ancienne prison a été tristement utilisée durant la Seconde Guerre Mondiale. Elle a servi à l’internement des prisonniers politiques, de familles juives avant leur départ pour Drancy ou encore de résistants … Le symbole en serait d’autant plus fort. Cette proposition ne pourrait se concrétiser qu’avec l’accord en premier lieu de sa famille et des autorités compétentes.

L’École nationale de la magistrature est l’unique école de formation des magistrats de l’ordre judiciaire en France.

 


Bio express de Simone Veil (issue de Wikipédia) :

Simone Veil née le 13 juillet 1927 à Nice et morte le 30 juin 2017 à Paris, est une femme politique française. Elle reposera au Panthéon avec son époux Antoine Veil. Rescapée de la Shoah (elle fut déportée 15 avril 1944, au camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau … alors que son père et son frère Jean furent massacrés en Lituanie), elle entre dans la magistrature comme haut fonctionnaire. En mai 1974, elle est nommée ministre de la Santé par le président Valéry Giscard d’Estaing, qui la charge de faire adopter la loi dépénalisant le recours par une femme à l’interruption volontaire de grossesse (IVG), qui sera ensuite couramment désignée comme la « loi Veil ». Elle apparaît dès lors comme icône de la lutte contre la discrimination des femmes en France et pour le droit à l’avortement.

Elle est la première présidente du Parlement européen, nouvellement élu au suffrage universel, de 1979 à 1982. De façon générale, elle est considérée comme l’une des promotrices de la réconciliation franco-allemande et de la construction européenneDe 1993 à 1995, elle est ministre d’État, ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville, « numéro deux » du gouvernement Édouard Balladur, puis siège au Conseil constitutionnel de 1998 à 2007. Elle est élue à l’Académie française en 2008.

 

Lire aussi :

 

 

Vincent Feltesse

VINCENT FELTESSE

Conseiller Municipal d’opposition, Conseiller Métropolitain à Bordeaux Métropole, Élu au Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine

Diplômé d’HEC et titulaire d’un DEA d’Histoire, ce père de 3 enfants, marié, est d’abord journaliste avant d’intégrer l’IEP Bordeaux en tant qu’enseignant. Il débute la politique en 1994 au sein du Cabinet de Philippe Madrelle sur les affaires sociales, puis il est en 1998 le directeur de cabinet d'Alain Rousset. Il poursuit ensuite en tant que Premier maire de gauche de Blanquefort de 2001 à 2012, directeur de la campagne numérique du candidat François Hollande en 2012, député de la 2ème circonscription de la Gironde de 2012 à 2014, et surtout président de LA CUB de 2007 à 2014. Vincent devient après cela Conseiller du Président de la République François Hollande, en charge des relations avec les élus, des études d’opinion et des argumentaires politiques. Il est actuellement Conseiller à la Cour des Comptes, en complément de ses différents mandats locaux.

> Voir la biographie

C’EST QUOI BMQ 2020 ?

L'association réunit des habitants de Bordeaux Métropole qui œuvrent à créer une dynamique locale, collective et partagée, autour des notions de progrès social, environnemental & économique en vue des Municipales de 2020 ... et bien au-delà.

LE TWEET DE VINCENT

RT @PME_Bordeaux: Les 25 entrepreneurs qui font bouger Bordeaux et sa région https://t.co/hTA4DhsTeU

Top